Les Couteaux Laguiole qui nous séduisent

De superbes couteaux que nous avons trouvé pour vous que ce soit à lame en acier damas, à lame guillochée ou à lame toute simple.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Choix d'un couteau fait main

, 08:45

Les couteaux Fontenille-Pataud

Vous avez envie de faire l'acquisition d'un couteau Fontenille Pataud réalisé à la main dans la ville de Thiers. Réalisé selon la plus fidèle tradition artisanale de la coutellerie française. Tous les matériaux utilisés pour votre couteau ont été rigoureusement sélectionnés. Des couteaux traditionnels garantis à vie pour vous accompagner, à chaque instant de votre existence. Maintenant à vous de faire le choix en fonction de vos goût et de votre budget d'un couteau Fontenille-Pataud. Notons que tous les modèles proposés peuvent se faire avec une lame en acier de Damas ce qui va rendre votre couteau plus cher bien entendu.

Vous pouvez opter pour un couteau Corse

C'est vraiment le couteau à la mode en ce moment et en particulier le modèle Rondinara comme celui que vous pouvez voir ci-dessous. La qualité du manche fait souvent la différence de prix. C'est un manche en bois sur celui-ci et non en corne de bélier
rondinara-corse-12cm.png, janv. 2021

Vous pouvez aussi opter pour un couteau Laguiole

En ce moment le modèle qui plaît beaucoup est le nature en 12cm. Comme on peut admirer ci-dessous le laguiole Nature avec manche en bois de Genévrier.
laguiole-nature-classique-genevrier.jpg, janv. 2021

Les nouveautés chez Fontenille-Pataud

, 07:43

Couteau Laguiole

Pour ceux qui ont peur de se ruiner dans l'achat d'un couteau de poche mais qui cherchent quand même la qualité vous pouvez vous diriger vers le Laguiole traditionnel. Il n'a pas de blocage de lame mais possède toutes les qualités des couteaux Fontenille-Pataud. Ce qui veut dire que les modèles classiques existent sans blocage de lame. Par exemple vous trouverez le Laguiole 12 cm en traditionnel. Par exemple le modèle ci-dessous est le classique avec manche en Noyer. C'est un vrai Laguiole et on sait depuis toujours que ce couteau reste la star des couteaux français. Pour ce modèle il s'agit d'un couteau Laguiole artisanal et très haut de gamme : abeille massive forgée, ressort ciselé à main levée pourvu d'une butée de lame fixe et lame en acier 12C27. Couteau Laguiole fait en France.
laguiole-traditionnel-12-cm-classique-noyer.jpg, déc. 2020
Couteau Laguiole traditionnel en 12 cm

Couteau Corse

Au niveau des célèbres couteaux Corses on trouve aussi le modèle Vendetta Corse en 12 cm et sans blocage de lame. Par exemple ci-dessous on peut voir le Vendetta Corse avec manche en ébène vert. On peut préciser en plus que la Vendetta Zuria & Gilles® avec label comporte un ressort ciselé à la main avec la Corse forgée dans la mouche ainsi qu’une butée de lame pour protéger le tranchant de lame.
vendetta-corse-traditionnelle-ebene-vert.jpg, déc. 2020
Couteau Corse modèle Vendetta

Le Thiers

La coutellerie se trouvant dans la ville de Thiers c'est d'une démarche normale qu'à été fabriqué le modèle Thiers. Un modèle qui plaît beaucoup est le Thiers® Bambou avec lame Damas et manche en Loupe de peuplier stabilisée. Il faut dire que le couteau Le Thiers® liner-lock est un couteau qui associe qualités techniques et savoir-faire artisanal, son gabarie, son faible poids et son système d'ouverture à une main vous permettre d'utiliser ce couteau en toutes circonstances.
le-thiers-bambou-damas-loupe-de-peuplier-stabilisee.jpg, déc. 2020
Couteau Le Thiers liner-lock

Laguiole de qualité

, 16:35

Mon beau couteau Laguiole

Petite mésaventure dominicale. J'ai perdu l'étui en cuir de mon couteau Laguiole dans la nuit de samedi à dimanche.
Il faut savoir qu'il s'agit d'un couteau Laguiole modèle gentleman acheté chez Fontenille-Pataud . Vous pouvez en voir la photo ci-dessous. Mais il faut savoir aussi que c'est un couteau que je possède depuis cinq ans déjà. J'ai acheté ce couteau et un étui était offert avec. Il s'agit d'un couteau Laguiole guilloché à mon prénom.

gentleman-bouleau-finlandais.JPG, janv. 2020


Grosse soirée de fête, repas bien arrosé et interminable, after au petit matin avec brioche et saucisson, et là: grosse tuile ! Au moment de partir, pas moyen de remettre la main sur mon étui. Il ne quitte pourtant jamais la poche droite de mon pantalon (pas plus que mon couteau, normal).
Je ne le pose jamais sur aucune table. Je ne le prête pas à l'observation comme je peux le faire avec mon couteau afin que les gens puissent lire l'inscription personnalisée qui y figure. Je ne comprend pas. Il est tout de même assez volumineux et fait un poids suffisant pour que l'on sente sa présence ou au contraire son absence.
Quant à la piste du vol, n'exagérons rien, ce n'est pas comme si on m'avait piqué mon couteau en lui-même, et il s'agissait tout de même d'une soirée entre amis !
Bref, je me fais très peu d'illusions quant au fait de le retrouver désormais..
Alors, je ne sais pas, est-ce que je m'en rachète un ?
C'est bien pratique faut avouer. Et puis ça pourrait être l'occasion du coup de me le faire graver comme mon couteau..
Je ne suis pas sûr que Laguiole chez Fontenille-pataud propose ce genre de services, mais je vais quand même les contacter, ça pourrait être sympa !

Le couteau dans l'histoire

, 17:59

Les premiers couteaux faits de pierre, silex ou obsidienne notamment, sous forme d'éclats bruts, sont datés d'il y a environ 25 000 ans. Ils étaient parfois aussi en os. À cette époque, le couteau sert aussi bien d'outil que d'arme. Dès l'âge du bronze, les couteaux sont faits en métal et sont pour la première fois munis d'une poignée.  Les Romains fabriquent les premières lames en acier comme ils fabriquent aussi à partir du Ier siècle les premiers couteaux à lame repliable. Au XIVe siècle, ils étaient couramment utilisés comme fourchettes et c'est à l'apparition de la fourchette que les couteaux de table prirent un bout rond pour différencier les usages.

Les matériaux utilisés pour fabriquer les couteaux évoluèrent au fur et à mesure de la maîtrise de la métallurgie. Ainsi, les premiers couteaux en acier inoxydable sont produits aux États-Unis en 1921. Les techniques de trempe permettent, comme pour d'autres outils, de rendre le métal plus dur et plus résistant, autorisant des lames plus fines et plus tranchantes.

Petit, facile à fabriquer comme à transporter, il fait partie de l'équipement de base de tous ceux qui peuvent en avoir l'usage, tels les chasseurs, les militaires, les artisans, les cuisiniers, etc. Actuellement, on décrit[Qui ?] cette arme comme très dangereuse et mortelle[réf. souhaitée].

Extrait de l'encyclopédie wikipedia

Follow my blog with Bloglovin