Les Couteaux

L'utilité du couteau dans différents domaines, que ce soit le domaine du sport, du bricolage ou de la cuisine
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

décembre 2017

mercredi 6 décembre 2017

Le couteau dans l'histoire

, 17:59

Les premiers couteaux faits de pierre, silex ou obsidienne notamment, sous forme d'éclats bruts, sont datés d'il y a environ 25 000 ans. Ils étaient parfois aussi en os. À cette époque, le couteau sert aussi bien d'outil que d'arme. Dès l'âge du bronze, les couteaux sont faits en métal et sont pour la première fois munis d'une poignée.  Les Romains fabriquent les premières lames en acier comme ils fabriquent aussi à partir du Ier siècle les premiers couteaux à lame repliable. Au XIVe siècle, ils étaient couramment utilisés comme fourchettes et c'est à l'apparition de la fourchette que les couteaux de table prirent un bout rond pour différencier les usages. Les matériaux utilisés pour...

Lire la suite

Laguiole de l'emploi

, 19:07

Grand amateur de couteaux Laguiole, il me venait une idée l'autre jour : pensez-vous qu'il soit possible, chez une aussi noble maison, de se faire graver son portrait sur la lame de son couteau? Vous voyez? Façon vraiment "croquis", avec juste quelques traits, mais qui évoqueraient tout de suite la tête (surtout le crane en ce qui me concerne !) de son heureux propriétaire. Ce serait sympa, non? Le mien ça donnerait quelque chose du genre: un trait arrondi en haut pour symboliser la calvitie, deux points savamment placés pour évoquer mon regard, une fine barre pour la bouche, et une sorte de trait hachuré en bas pour représenter la barbe. Tout ça gravé sur la base de la lame, afin...

Lire la suite

lundi 18 décembre 2017

Laguiole de bois

, 16:35

Petite mésaventure dominicale. J'ai perdu l'étui en cuir de mon couteau Laguiole dans la nuit de samedi à dimanche. Grosse soirée de fête, repas bien arrosé et interminable, after au petit matin avec brioche et saucisson, et là: grosse tuile ! Au moment de partir, pas moyen de remettre la main sur mon étui. Il ne quitte pourtant jamais la poche droite de mon pantalon (pas plus que mon couteau, normal). Je ne le pose jamais sur aucune table. Je ne le prête pas à l'observation comme je peux le faire avec mon couteau afin que les gens puissent lire l'inscription personnalisée qui y figure. Je ne comprend pas. Il est tout de même assez volumineux et fait un poids suffisant pour que l'on sente sa...

Lire la suite